La pomme, un fruit à manger bio

pommes

Fruits et légumes sont à consommer en abondance, mais lorsqu’ils sont issus de l’agriculture conventionnelle, ils sont plus ou moins contaminés aux pesticides.

Dans plusieurs pays européens, un certain nombre d’agriculteurs et principalement ceux qui fournissent la grande distribution, continuent d’utiliser des cocktails de pesticides pour leurs productions.

La pomme est une des principales concernées, en effet elle figure parmi les fruits les plus chargés en résidus.

Les pesticides sont des substances chimiques que l’on utilise pour lutter contre des « nuisibles ». Ils rassemblent les insecticides (contre les insectes ravageurs), les fongicides (contre les champignons), les herbicides (contre certaines herbes) et les parasiticides (contre les vers). Dans l’agriculture, on va souvent parler de produits phytosanitaires.

Les effets sur la santé ont été pointés du doigt par de nombreuses études. L’exposition aux pesticides entraîne une augmentation des risques de cancers, de maladies neurologiques, et de troubles de la fertilité. Femmes enceintes et enfants sont particulièrement sensibles aux expositions, même à faibles doses, car les pesticides troublent le bon développement de l’organisme.

n'achetez pas de pommes

Il y a quelque temps, Biocoop lançait une campagne qui alertait les consommateurs sur les risques pour la santé liés à l’utilisation des produits chimiques de synthèse (engrais et pesticides) dans l’agriculture intensive. Cette campagne, qui se basait sur des études de l’INRA, nous révélait que « certaines pommes de table françaises peuvent recevoir jusqu’à 1,8 traitements herbicides, 15,7 traitements insecticides et 28,8 traitements fongicides. »

D’après Biocoop, la France est le 1er pays européen utilisateur de pesticides et le 3ème  au monde. La consommation de pesticides stagne (voire progresse), malgré le plan Ecophyto qui prévoit une diminution de 50% de pesticides d’ici  2018, et le développement des alternatives se fait trop lentement. 

La solution pour ingérer moins de pesticides est de consommer des fruits et légumes issus de l’agriculture biologique. En effet ce type d’agriculture n’utilise aucun pesticide ou produit chimique de synthèse.

Alors si les pommes (de la grande distribution) sont chargées en pesticides ça n’est pas une raison pour ne plus en consommer car elles ont de nombreuses vertus : riches en fibres, en antioxydants, en vitamines, elles possèdent aussi un effet coupe-faim et diminuent les risques de certains cancer et maladies cardiovasculaires.

N’achetez pas de pommes traitées chimiquement, mais achetez des pommes bio !

Comment(1)

  1. Germain75 says

    Essayez de vérifier vos chiffres, la France n’est pas le 3ième pays utilisateur de produits phytos… « La France est au premier rang européen par la surface agricole utile : elle compte 28.98 millions d’hectares, devant l’Espagne (23.65 millions d’hectares) et l’Allemagne (16.70 millions d’hectares).
    En termes d’utilisation de produits phytosanitaires, la France est au 9ème rang européen selon le nombre de kilogrammes de substances actives vendues rapporté à l’hectare, avec 2.3 kg/ha. » Source : données 2013, Eurostat – rapport Ecophyto II. Ne prenez pas les chiffres officiels quand ils vous arrangent!!!
    Les producteurs quelque soit leur méthode de production (Bio, intégré ou conventionnel) doivent gérer les mêmes parasites! Seules les solutions peuvent changer… Le cahier des charges que suit un producteur Bio, lui interdit d’utiliser des molécules de synthèse mais cela ne veut pas dire que les molécules naturelles qu’ils utilisent sont inoffensives pour l’utilisateur ou l’environnement…

Post a comment