« Comment Nourrir l’Avenir? »

Réalisé par Jean-James GARREAU, Docteur en Biologie, et Kévin GARREAU, cinéaste, ce documentaire audio-visuel de 75 minutes tente de répondre à la question cruciale sur l’avenir alimentaire : Comment nourrir 9 milliards d’êtres humains en 2050 ?





Ce documentaire dresse tout d’abord un état des lieux des habitudes alimentaires dans les pays développés. Il retrace rapidement l’évolution de cette consommation au cours du siècle dernier (en expliquant très succinctement les tenants psychologiques d’une telle évolution) et compare ces habitudes à celles des pays développés. Il s’attarde  plus particulièrement sur la consommation des protéines animales dans les pays développés, à savoir 70% de protéines animales consommés pour 30 % de protéines végétales.

Lire la suite


Soutenez le projet
Acheter le DVD ou faites un don
sur le site Comment Nourrir l’Avenir



Bande annonce du DVD :


9

Milliards d'êtres humains sur Terre en 2050

1

Milliard de personnes ne mangent pas à leur faim aujourd'hui

1500

Repas possibles avec un bœuf

18000

Repas possibles avec les céréales utilisées pour nourrir un bœuf


Alors qu’aujourd’hui  870 millions de personnes  souffrent de la faim dans le monde, plus du double souffre de surpoids et d’obésité. Pourtant si un bœuf permet de fournir 1500 repas, les céréales qui ont servi à nourrir le bœuf en fournissent 18 000. Ainsi nous avons les moyens de produire assez pour nourrir la planète mais trop de terres agricoles sont destinées à cultiver des céréales qui nourrissent le bétail au lieu de nourrir les hommes.

En savoir plus

 


La transition alimentaire, c’est faire le choix d’une alimentation ayant des bienfaits à la fois sur :

 

L'environnement

Manger moins de viande, c’est lutter contre la dégradation des sols, le gaspillage de l’eau, la déforestation ou encore la réduction de la biodiversité.

La santé

Limiter sa consommation de protéines animales réduit notamment le cholestérol, les risques de surpoids, de maladies cardio-vasculaires et d’ostéoporose.

L'économie

Une plus faible demande en viande permettrait de nourrir bien plus de personnes dans le monde et de réduire les dépenses de santé dans les pays développés.

 


Une transition vers un système alimentaire durable  à chaque étape :

 

Production :

Une agriculture utilisant des méthodes respectueuses de l’environnement et de la santé humaine

 Transformation :

Des modes de transformation qui permettent de créer des liens directs entre agriculteurs et consommateurs

 Distribution :

Un accès facilité à une nourriture diversifiée pour tous, une distance  réduite et moins d’intermédiaires entre producteurs et consommateurs

 Consommation :

Des consommateurs éclairés sur les bénéfices d’une alimentation tournée vers le végétal, plus bio, locale et de saison


Partenaires

Ils ont soutenu notre projet de film "Comment nourrir l'avenir ?". La liste complète sur la page les partenaires.